• L'eau a toujours été un sujet de préoccupation pour les habitants de Blamont.

    • La commune ne disposant d'aucune fontaine dans le bourg, équipés seulement de puits et de citernes, les habitants devaient descendre à Creuse par des chemins difficiles, et par tous les temps.
    • La source de Creuse se trouve en contrebas du village, à quelques kilomètres de la place.
    • Faire arriver l'eau à proximité des maisons était donc un souhait de longue date des habitants, et Mr VIETTE s'en est fait l'ardent défenseur à plusieurs reprises auprès du préfet du Doubs.

  • La création du réseau de 1860 à 1890:
    • 1860 : devis pour une construction d'une citerne , près du Temple. Certains habitants possèdent des citernes particulières.
    • 1875 : le Conseil Municipal fait un projet d'adduction d'eau...
    • 23 Mai 1878 : lettre du Sous-préfet au Conseil Municipal, demandant de réfléchir sur "la pitoyable résolution de capter l'eau d'égout du chemin, sans connaître les risques de pollution provoquée par les déjections des animaux, puisqu'une telle expérience n'a jamais été faite".
    • 18 Juin 1878 : le Conseil Municipal décide d'annuler le projet précédent et de rechercher une autre solution.
    • 23 Décembre 1884 : le Préfet du Doubs demande à l'ingénieur des Ponts et Chaussées d'étudier le projet de construction d'une machine destinée à élever l'eau du ruisseau de la Creuse.
    • 23 Mars 1885 : les élus demandent l'autorisation pour éxécuter des ouvrages accessoires à joindre au projet d'élévation de l'eau et votent un crédit de 2400 Fr. à cet effet.
    • 12 Avril 1885 : nouveau projet d'élévation de l'eau au moyen de deux machines hydrauliques ( le "Bélier" ).
    • 13 Mai 1885 : Jules Viette, député, envoie un courrier au Préfet en insistant sur l'urgence des travaux de distribution de l'eau dans le village et précise "qu'une vache boit en moyenne 50 litres d'eau par jour...".
    • 25 Juin 1887 : rapport de l'ingénieur des Ponts et Chaussées concernant les projets suivants: Établissement de conduites de distribution, construction d'un lavoir couvert au centre du village (à l'emplacement actuel des haras), installation de huit bornes-fontaines.


  • L'aménagement d'un réseau de 1890 à nos jours.
    • Dès 1890, la commune va se doter d'un réseau d'eau qui desservira progressivement tout le village.
    • Une station de pompage, puis un château d'eau assure l'approvisionnement en eau du village. L'eau de la source de Creuse est toujours utilisée, mais les besoins augmentant, elle ne suffira bientôt plus. C'est pourquoi, en 1983, après quelques forages, Blamont et le Syndicat des Eaux de Croix exploitent ensemble le "puits du vallon " encore appelé " puits Léon " .
    • En 1989 une station de filtration est construite en contrebas de la source de Creuse. De nouvelles pompes sont installées.
    • Le Château d'eau est restauré en 1993.Cette même année une pollution par une cuve à mazout défectueuse aboutit à la décision de protéger les captages.
    • Des études hydrogéologiques, conduisent à l'établissement d'un périmètre de protection des captages.

  • Entre 2005 et 2008 d'importants travaux sont entrepris pour la réfection du réseau de collecteurs sur le versant de Creuse, et l'aménagement du ruisseau de Creuse afin d'éviter la contamination de l’aquifère inférieur.
  • En 2010 la compétence "eau" est déléguée au syndicat intercommunal des eaux d'Abbévillers (SIEA)

  • En 2013 Construction d'une usine de production d'eau potable au "Puits Vallon" qui alimente les 10 communes du syndicat : Abbévillers, Blamont, Dannemarie-les-Glay, Ecurcey, Glay, Meslières, Pierrefontaine-les Blamont, Roches-les-Blamont, Thulay, Villars-les-Blamont, & aussi Croix & Villars-le-sec, soit près de 4500 habitants, & également en dépannage le Syndicat des Eaux du Lomont (Chamesol, Montécheroux et Liebvillers).Coût des travaux 4.400.000 Euros.
    Le SIEA traite journellement une moyenne de 1 100 à 1 400 M3 /jour selon la saison.
La catastrophe de Creuse en 1950 > 60ème anniversaire

Textes issus du CyberClub MPT Blamont 1999 - majour 2018